Comment choisir sa brosse à dents, son dentifrice et son rince-bouche?

Maintenir une bonne fréquence de brossage et d’utilisation de la soie dentaire est certes une excellente habitude, mais encore faut-il choisir le bon matériel!
En ce qui a trait à la brosse à dents, nous conseillons la plupart du temps les poils souples, mais les patients qui souffrent de sensibilité dentaire se verront souvent prescrire une brosse à dents à poils extra souples. Les poils plus rigides conviennent exclusivement aux personnes dont les gencives sont coriaces. D’une manière générale, les poils synthétiques sont plus doux et plus hygiéniques que les poils naturels, lesquels sont généralement trop durs, ceci risquant de blesser vos gencives.
Quant à la tête de votre brosse à dents, elle doit être relativement petite de manière à pouvoir atteindre toutes les zones dentaires. Il existe diverses formes de tête allant de la simple à l’articulée, en passant par la plus complexe, qui varie au niveau des positions et de la longueur des poils. Si vous ne connaissez pas suffisamment les spécificités de votre bouche, votre dentiste saura vous suggérer le type de brosse à dents adapté à vos besoins.
Les brosses à dents électriques sont de plus en plus en vogue. Le choix le plus judicieux est celle à tête ronde, qui exerce des rotations sur la dents. Une brosse à dents électrique doit idéalement être substituée tous les deux ans alors que la manuelle doit être jetée après trois mois d’utilisation.
En ce qui concerne le dentifrice, le premier conseil est d’opter pour une saveur que vous aimez. C’est simple, si le goût ne vous enchante pas, il y a fort à parier que vous serez moins assidu pour le brossage.
Plusieurs marques ont recours à des phrases clés pour nous inciter à nous procurer leur dentifrice. Toutefois, il faut savoir que tout dentifrice est conçu de manière à combattre la carie puisqu’ils contribuent tous à enlever la plaque lorsque bien utilisé. La majorité des dentifrices contiennent du flurorure qui, on le sait aujourd’hui, protège l’émail contre la carie. Bien que le fluorure soit très bénéfique pour la santé dentaire des enfants, il faut s’assurer que ces derniers n’avalent pas le dentifrice pour éviter la fluorose (surdose de fluor). Cette affection est notamment responsable des petites taches blanchâtres qui se forment sur les dents. C’est pourquoi la quantité de dentifrice chez les petits de moins de six ans ne devrait pas excédée la grosseur d’un petit pois.
Il existe également des dentifrices antibactériens spécialement conçus pour les patients sujets à la gingivite. En outre, chez les sujets qui ont des dents sensibles au contact du chaud ou du froid, un dentifrice pour dents sensibles pourrait s’avérer une excellente solution pour pallier à votre problème. Si vous pensez que l’un ou l’autre de ces produits est fait pour vous, veuillez demander conseil à votre dentiste avant l’usage.

Bien sûr, nous avons tous entendu parler des dentifrices qui prétendent blanchir les dents, mais il faut savoir que ceux-ci ne génèrent pas les mêmes résultats qu’un traitement de blanchiment. Tout comme le traitement de blanchiment en clinique dentaire, le peroxyde est utilisé, mais il n’agit qu’à titre d’abrasif pour faire briller l’émail. Sachez que ce produit ne convient à tout le monde et que certains patients (ex. : ceux qui souffrent du côlon irritable) doivent obligatoirement s’abstenir.
En terminant, si vous êtes adepte de rince-bouche, choisissez-en un qui ne contient pas d’alcool car votre bouche deviendra sèche après quelques heures. Tentez également de choisir une marque dont le sceau d’une association dentaire reconnue est apposée.